Ce que la pandémie m’a appris sur mes habitudes de gaming…

Publiée par Calypso 13 mai 2020 dans Blogue

Voilà maintenant presque 2 mois que nous sommes en confinement. Je ne sais pas pour vous, mais moi je commence à trouver ça long!

Oui, j’ai plus de temps pour jouer aux jeux vidéo puisque nous ne pouvons pas vraiment sortir, mais on dirait que j’ai moins de plaisir puisque c’est plus courant… Je fais partie des travailleurs ‘’essentiels’’ donc mon horaire n’a pas vraiment changé. Cependant, mes temps libres sont plus fréquents et, isolement oblige, je dois rester à la maison. Gamer pendant des heures, des journées complètes, je n’ai plus vraiment le ‘’hype’’ de le faire.

J’ai donc commencé à m’entraîner, à cuisiner, à (essayer) de tricoter, etc. Je pense que plusieurs d’entre nous se sont aussi tournés vers ces passe-temps pour maintenir notre santé physique et mentale. Rester toute la journée assise sur une chaise à jouer à des jeux, ça devient redondant à la longue. Je sais que plusieurs misent à 100% sur les jeux vidéo et ils ont de bonnes raisons : garder contact avec ses amis, se divertir, devenir meilleur, etc. En revanche, personnellement, je pense que ça prend plus que ça pour maintenir une santé globale.

Le milieu du jeu vidéo tend à s’améliorer, mais pour l’instant, la misogynie et les attitudes négatives sont encore bien présentes dans bien des jeux. En ces temps incertains, il est vraiment important de prendre soin de son mental en refusant tout discours ou comportements haineux venant d’autres joueurs. Parfois, il faut prendre une pause et se recentrer sur des activités positives ou bien prendre des moyens pour ne plus être en contact avec des personnes toxiques par exemple : jouer seulement avec des amis, bloquer le chat, ne pas entrer dans le ‘’voice chat’’, etc. Pour ma part, les jeux d’aventure en solo ont aussi été une option, mais mon niveau de ‘’skills’’ à Ori and The Blind Forest a été plutôt décevant… BREF, il y a plusieurs moyens possibles pour continuer de gamer sans affecter notre santé mentale.

Cette pandémie m’a vraiment ouvert les yeux sur le style de vie que je souhaite préconiser pour l’avenir. Elle m’a permis de mettre en lumière des habitudes de vie que je ne veux plus encourager: le gaming excessif, le manque d’exercice physique, les week-ends complets assise devant un écran. Bien sûr, je serai toujours une gameuse haha, mais ce ne sera pas tout ce qui me définira : je serai une sportive, une bonne cuisinière, une (très moyenne) tricoteuse, etc. prenez soin de vous amis gamer!

Faites ce qui vous rend heureux!